Another spirited new book about the Ig Nobel Prizes

There’s another spirited new book about the Ig Nobel Prizes.

krohPhysicists Aleksandra Kroh [pictured here] and Madeleine Veyssié gave a good, long, gimlet gaze at fourteen (of the 250) Ig Nobel Prize winners, and then served up their deepest professional and personal opinions as to the merits and implications of each of those fourteen. They call the book Le Top 14 des découvertes scientifiques qui n’ont servi à rien. It’s published by Flammarion.

In Le Monde, Hervé Morin reviews the book:

Voici un credo réjouissant : « Faire rire d’abord, réfléchir ensuite. » C’est celui de Marc Abrahams, créateur des Ig Nobel, qui récompensent chaque année à Harvard des travaux de ­recherche improbables, et des annales qui les compilent. Si cette manifestation remplit parfaitement le premier volet de sa proposition, les physiciennes Aleksandra Kroh et Madeleine Veyssié estiment qu’elle ne donne pas suffisamment matière à penser. Aussi ont-elles sélectionné 14 prix Ig Nobel, pour raconter comment la science se fait et ­quelles personnalités peuvent s’y révéler.

Précisons d’emblée que le titre de leur ouvrage, Le Top 14 des découvertes scientifiques qui n’ont servi à rien, ne correspond pas totalement à son contenu….

On RFI, Caroline Lachowski interviews co-author Madeleine Veyssié: “Quelles sont les découvertes les plus improbables?

4916087_6_f428_2016-05-09-c350f7a-18704-gq40r_7d10a260ea2aa36344675d8a5d4159b3

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!